Au fil du Drac : Histoire d'eau, mémoires d'hommes

« Les glaciers des montagnes peuvent, étant exploités en forces motrices,

être pour leur région et pour l’État des richesses aussi précieuses que la houille des profondeurs.
Lorsqu’on regarde la source des milliers de chevaux ainsi obtenus et leur puissant service,
les glaciers ne sont plus des glaciers ;
c’est la mine de la houille blanche à laquelle on puise, et combien préférable à l'autre."émoire de ses hommes

qui ont façonné notre territoire au fil du temps par leur travail,
en participant à la construction des barrages sur le Drac en Matheysine et Trièves.

Le projet

Autour de trois périodes : avant 1930, entre 1930 et 1962 et après 1962
nous souhaitons recueillir les témoignages des habitants en lien avec les familles liées à la construction des barrages :
  • Enregistrement des témoignages
  • Collectes iconographiques, documentaires en lien avec le thème et ces trois périodes.
  • Création d’une exposition itinérante retraçant cette épopée proposée dans les communes de la zone géographique.
  • Mise en son et lumière : lectures publiques des témoignages accompagnées d’un son et lumière.
  • Edition d’un ouvrage permettant de mettre en valeur l’ensemble des témoins et l’histoire des lieux
carte publiée dans la revue "le génie civil" en 1935

carte publiée dans la revue "le génie civil" en 1935

Une équipe

Fabienne JOUAN GILBERTAS, chargée de projet

Elisabeth CALANDRY, conteuse et collecteuse

Françoise MARIE, comédienne et collecteuse

Marcel VIEUX, Collecteur

Xavier, Vincent, Roger, etc....

 

Rédigé par passeurdememoire

Publié dans #Collecter, #Au Fil du Drac, #Partager

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :